Design OPS
17/11/2020

Design OPS

Design Ops ou Design Operations concerne l’optimisation des compétences, des collaborations et des procédures de conception, afin de développer l’ampleur de cette phase dans le cycle du projet et parvenir à concevoir un produit/service de qualité et centré sur l’utilisateur.

 

Cette approche se présente comme une solution efficiente pour répondre aux évolutions stratégiques qui peuvent surgir au sein d’une équipe UX et toucher à ses connexions avec les autres acteurs du projet.  

 

Dans cet article, nous allons expliquer l’impact de l’intégration du Design Ops dans le processus de développement du produit.

Design OPS : qu’est-ce que c’est ?

Design Ops associe les termes : design et opérations. Les opérations rassemblent l’ensemble des outils, des processus et des techniques employés pour optimiser la collaboration et la communication entre les différentes parties prenantes du projet.

 

Le Design Ops permet principalement de bien coordonner les activités de conception afin de rehausser la valeur du design, ce qui génère automatiquement une meilleure efficacité dans l’exécution du projet dans sa globalité. 

 

En effet, le design occupe actuellement une place stratégique au sein de l’organisation. A l’instar des autres départements, le département de design connaît des évolutions éminentes, à cause des mutations technologiques considérables, l’essor de la méthode agile et le développement et des comportements et des besoins des utilisateurs. De ce fait, il est pertinent d’intégrer le Design Ops dans le processus de travail, afin de répondre à ces exigences.

 

Le Design Ops peut désigner un professionnel (la personne qui assume le rôle de Design Ops) ou une équipe. Il représente une passerelle entre les différentes disciplines : design, développement, management, neuroscience, test, etc., dans l’objectif de les faire travailler ensemble et maximiser leur performance. 

Les objectifs du Design Ops

Le Design Ops a pour vocation de : 

  • Instaurer une culture de design au sein de l’entreprise.
  • Répondre aux impératifs de croissance de l’entreprise. En effet, le Design Ops garantit la pérennisation et l’évolution du design. 
  • Donner une dimension opérationnelle à la fonction de design.
  • Améliorer le processus de design, y compris la définition des missions, le temps nécessaire pour exécuter chaque mission et pour livrer le travail.
  • Renforcer la performance des designers et leur rôle au sein de l’entreprise. Aussi, le Design Ops permet de les débarrasser de toutes les missions qui ne leur appartiennent pas. Cela leur permettra de se concentrer sur leur tâche principale. 
  • Adopter un langage de conception standardisé, qui peut être employé par tous designers et même par les autres équipes, d’une manière uniforme. 
  • Obtenir des résultats quantifiables et mesurables concernant la performance du travail de conception.
  • Améliorer la qualité du produit/service d’une façon incrémentale, ce qui permet de réduire le temps gaspillé pour les tâches d’optimisation.
  • Fédérer l’équipe autour d’objectifs communs, ce qui renforce la collaboration entre les membres de l’équipe et élimine le principe de travail en silos.

 

Voir la définition du Design Ops avec Kate Kaplan, spécialiste UX à NN/g :

Les 3 pilliers du Design OPS

Image de uxdesign

Cette approche s’articule autour de 3 piliers : 

 

Comment collaborer ensemble ?

Le Design Ops vise à renforcer la collaboration entre les équipes, afin de former un groupe de travail soudé. Cela concerne : 

  • L’organisation de l’équipe : sa structure, sa composition et le rôle de chaque membre.

 

  • La collaboration : il s’agit d’instaurer un environnement propice au travail et à la productivité, d’organiser des réunions pour le suivi du travail et la discussion des projets, etc.

 

  • L’aspect humain : cela concerne la procédure de recrutement et d’intégration professionnelle, d’évolution de carrière, etc.


Comment réussir notre travail ?

Il s’agit d’optimiser la communication entre les l’équipe afin de réussir à réaliser les objectifs escomptés, notamment, à travers :

  • La standardisation : cela englobe les guidelines, les processus de design, les boîtes à outils nécessaires pour optimiser et homogénéiser la procédure de conception.

 

  • L’harmonisation : il s’agit de mettre en place des mécanismes et des interfaces de partage de l’information, afin de développer une vision commune du projet. Ce partage assure une communication transparente et une meilleure synchronisation entre les parties prenantes. De plus, il évite les confusions, puisque tous les fichiers sont centralisés dans un seul endroit facile d’accès.A cet effet, il existe plusieurs outils collaboratifs, tels que le Design System. Cette solution désigne un référentiel UI/UX qui rassemble des ressources matérielles, comme les guidelines et immatérielles comme le Tone of Voice. Aussi, la marque peut opter pour la mise en place d’unités de recherches de données accessibles et des solutions de gestion des actifs de conception (ou Digital Aasset Managers : DAMS), telles que les wireframes, les prototypes, les librairies de composants, etc. Les interfaces de partage et de centralisation de l’information sont avantageuses, car elles garantissent la disponibilité d’informations mises à jour, d’un accès rapide et direct à la donnée, outre la sécurité des informations. Cela assure une meilleure cohérence du travail et optimise la qualité de collaboration entre les équipes.

 

  • La priorisation : consiste à optimiser les workflows de conception, afin d’aider l’équipe à apprendre à bien hiérarchiser les fonctionnalités à accomplir et à estimer avec précision le temps de réalisation.

 

Comment notre travail crée-t-il de l’impact ? 

Dans le but de renforcer l’impact du design et évaluer sa qualité, il est judicieux d’appliquer ces solutions : 

  • Outils de mesures : ils permettent de mesurer l’efficacité de la conception, à travers des standards et des métriques dédiés et des locutions de succès (“bien” , “achevé”).

 

  • La socialisation : elle vise à impliquer les membres de l’équipe dans le projet et à les motiver afin d’apporter leur valeur ajoutée. Notamment, il est pertinent de les enthousiasmer en leur racontant des success stories et en les récompensant pour leurs efforts et leur rendement.

 

  • L’activation : cet aspect défend la compréhension des enjeux de la conception par les parties prenantes et même par les équipes qui sont externes au département de conception. Pour ce faire, on peut faire appel aux formations professionnelles, aux playbooks, etc.

 

Comment mettre en œuvre une démarche Design OPS ?

Analyser l’existant

Avant de mettre en œuvre le Design Ops, il est indispensable d’analyser les conditions actuelles de travail, afin de dépister les lacunes et les principaux points de faiblesse. Pour ce faire, on peut organiser des interviews et des entretiens avec les acteurs du projet et écouter leurs témoignages.

L’audit de l’existant permet d’identifier les besoins, déterminer les objectifs métiers du projet et les ressources nécessaires à l’exécution.

Optimiser les flux de travail

Cette étape consiste à remédier aux problématiques soulevées. Pour y parvenir, il faut améliorer l’organisation interne et renforcer la communication entre les parties prenantes du projet.

Dans le but d’uniformiser et d’améliorer le processus de travail, le Design Ops insiste sur l’importance d’armer les acteurs du projet par les outils nécessaires, tels que les outils de : collaboration, prototypage, reporting, test, etc.

En Design Ops, une affectation efficace des ressources et une bonne dynamique entre les équipes sont impératives afin d’accroître leur motivation et leur productivité. 

Il est important d’assurer un climat de travail optimal et de miser sur l’échange et le partage de connaissances, afin de diffuser la culture de design et la rendre compréhensible par toutes les parties prenantes. 

 

Opérationnaliser le design

Il s’agit d’employer les bons outils pour divulguer la conception à grande échelle. Notamment, il faut : 

  • Aligner le flux de travail à l’approche agile, afin de renforcer la synergie entre les équipes et la communication avec le client. Cela permet d’avancer dans le cycle du développement du projet d’une manière plus rapide et plus réfléchie.

 

  • Consolider l’interconnexion et la cohérence entre les équipes à travers la mise en place du Design System. Cette banque de données réutilisables est partagée par les acteurs du projet. Cela assure une meilleure organisation des données et permet à chaque acteur d’accéder directement à l’information qui l’intéresse et se concentrer uniquement sur sa tâche.Le Design System diffuse un vocabulaire commun et facilement compréhensible par les équipes. Cela garantit un transfert facile de connaissances et permet de réaliser un gain de temps considérable dans la mise à jour et dans l’exploitation d’un composant de cette librairie.

 

  • Disposer des outils nécessaires pour le pilotage des activités de conception (prototypage, conception, test, etc.) et pour l’évaluation de l’avancement dans le travail.

 

  • Valider d’une manière régulière et incrémentale les livrables réalisés et effectuer les optimisations requises afin de parfaire l’expérience utilisateur.

 

Selon NN/g, il y a 4 étapes pour commencer le DesignOps, voir cette vidéo pour en savoir plus :

Conclusion

De nos jours, le design gagne de plus en plus d’importance. Cela peut être expliqué par plusieurs facteurs, comme l’expansion des équipes de design en raison de l’émergence de nouveaux métiers, outre la sophistication des outils de conception.

 

De ce fait, il est devenu important de repenser le processus de design au sein d’une organisation, afin d’éviter les anomalies qui freinent la cohérence des passations et des échanges entre le département de design et les autres équipes, à travers l’intégration de la culture du Design Ops dans l’entreprise.

 

Le Design Ops partage certains objectifs avec le DevOps, comme l’optimisation de la coordination au sein et entre les équipes. Toutefois, la première approche présente une affinité culturelle et la deuxième incarne une affinité technique.

 

N’hésitez pas à nous contacter pour toute information complémentaire.

Un projet ?

Vous avez besoin d'un accompagnement personnalisé pour le réaliser ?
0 articles | 0
Commander
Prix TTC et livraison offerte