green ux
22/07/2020

GREEN UX : Pourquoi opter pour l’Éco-conception?

La crise environnementale ne cesse de s’aggraver d’une année à l’autre et met tous les signaux en rouge. Cela concerne la pollution de la mer, de la terre et de l’air.

 

Avec le besoin croissant de concevoir des systèmes écologiques, qui permettent de préserver l’environnement, les acteurs du digital deviennent soucieux de l’impact environnemental du développement d’un site web. Ainsi, ils se mettent à la recherche de pistes favorables pour concevoir plus proprement les sites web, dans une logique de Green UX ou éco-conception.

 

Dans cet article, nous expliquerons le principe de Green UX, pourquoi le faire et comment le mettre en oeuvre ?

En quoi consiste le Green UX ?

Vu la dégradation constante de l’environnement et de ses écosystèmes, la cause écologique devient une priorité. Le domaine du web n’est pas en reste et il est concerné par ce dilemme.

 

De nos jours, l’approche du Green UX ou d’éco-conception commence à prendre surface, afin de trouver le bon compromis entre efficacité d’un site web et empreinte environnementale.

 

En guise d’exemple, le poids des pages web s’est multiplié par six entre 2010 et 2018 (selon le collectif “Conception Numérique Responsable”). Cela peut s’expliquer essentiellement par une mauvaise conception. 

 

Dans cette optique, le Green UX, consiste à rationaliser le développement d’un site web et à effectuer quelques bonnes pratiques (simples mais efficace) afin de réduire ses répercussions sur l’environnement. 

 

L’approche d’éco-conception est intégrée en amont du projet UX et les optimisations y afférant, se poursuivent (d’une façon incrémentale) jusqu’à l’achèvement des cycles de conception et de développement des interfaces.

 

Le Green UX se présente comme une alternative efficace pour réduire les coûts de développement des sites. Par exemple, les sites de grande taille nécessitent d’investir dans des serveurs très puissants et gourmands en énergie pour stocker leurs données.

 

Avec le nombre croissant des sites hébergés sur le net, (on a recensé environ 1,78 milliard de sites dans le monde en juin 2020, selon Statista), il est devenu indispensable d’optimiser le processus de développement, afin de réduire leurs impacts sur l’environnement et augmenter leur efficacité.

 

Principes de l’Eco-Conception & EcoDesign

Pourquoi appliquer le Green UX ?

Malgré le confort et la modernité apportés par le numérique, outre les autres avantages importants qui ont métamorphosé radicalement notre rythme de vie, il contribue considérablement à l’endommagement de l’environnement.

 

En effet, 4% des émissions mondiales de gaz à effet serre ont été engendrées par le numérique en 2019, dont 25 % reviennent aux data centers : les dispositifs de traitement et de stockage des données. Ces équipements fonctionnent au charbon qui représente une substance très polluante et dangereuse pour la santé humaine. 

 

Pour en savoir plus, consultez cet article.

 

Face à ce constat, il est devenu indispensable de prendre au sérieux la notion d’éco-conception et de l’adopter comme une solution salvatrice. Cette approche supporte le concept d’écologie numérique, afin de favoriser la préservation de l’environnement contre les pratiques web nuisibles.

 

L’éco-conception apporte de nombreux avantages indéniables, comme :

  • Une meilleure accessibilité : permettant à l’utilisateur d’accéder facilement et rapidement à l’information. 
  • Une interface utilisateur sobre et conviviale qui offre une manipulation facile et une navigation fluide. 
  • Un site web plus léger et donc plus efficace qui assure une meilleure expérience utilisateur. En effet, un site web avec un temps de chargement lourd renforce la possibilité de perte de visiteurs et d’augmentation du taux de rebond. 
  • Un référencement plus optimisé : Lorsque le site est bien accessible et se charge rapidement, cela renseigne le moteur de recherche sur la performance de ce site. A cet effet, le moteur de recherche le récompense par un meilleur positionnement sur ses résultats.
  • Une meilleure visibilité sur la toile et donc une augmentation dans le trafic et dans le taux de conversion.
  • Une sécurité renforcée : Le fait d’épurer le site des fonctionnalités superflues et du code vulnérable aux attaques des pirates informatiques, permet de fortifier sa sécurité et sa résistance contre ces intrus.
  • Une image de marque renforcée, grâce au classement favorable du site sur la toile et les échos positifs qu’il a générés.
  • Une réduction du coût de développement du site.

 

L’ÉCOLOGIE NUMÉRIQUE EST EN MARCHE !

Comment appliquer le Green UX ?

Réaliser un audit du Green UX

Afin d’évaluer la compatibilité de votre site aux recommandations du Green UX, il convient de le tester en utilisant les outils dédiés. 

 

Parmi les outils gratuits que vous pouvez essayer pour réaliser l’audit vert de votre site, on peut citer : 

  • eco index : cet outil évalue la performance environnementale de votre site, calcule des scores et offre des recommandations (coté technique et design) pour optimiser son efficacité.
  • ecometer : cette application offre un test Green UX qui renseigne sur la performance du site concernant son design, son aspect technique et son hébergement. Il utilise un score sur 100 pour évaluer ces aspects et donne les bonnes pratiques pour combler les lacunes.

Créer des pages web user-friendly

Voici quelques consignes pour créer des pages web user-friendly

  • définir les fonctionnalités à implémenter et le contenu à insérer dans chaque page.

 

Pour rappel, lire : l’UX writing pour une meilleure utilisabilité

  • optimiser le design du site, en le purifiant de tous les éléments qui nuisent à une navigation fluide et qui ralentissement l’accessibilité d’une page. Cela concerne les éléments superflus, les images de lourde taille, l’abondance des animations (qui requiert du code Javascript, donc un poids de plus). Donc, il est important d’opter pour un design épuré et minimaliste.

 

  • optimiser les images. En effet, les images sont gourmandes en bande passante. Donc, pour diminuer leur poids, il faut les redimensionner à des tailles plus réduites ou de les compresser. Pour plus d’efficacité, Il est pertinent de choisir le format jpg (et mp4 pour les vidéos).

 

  • créer un site mobile-friendly qui respecte les consignes de responsivité. Ce type de site correspond exactement aux recommandations d’un site léger avec un temps de chargement rapide. 

 

  • privilégier la saisie assistée plutôt que l’autocomplétion. Notamment, Google est le moteur de recherche leader sur le marché (avec 3,5 milliards de requêtes de recherche par jour). Toutefois, il est le plus gros pollueur du web, puisqu’il est le responsable, à lui seul, de 40% de l’empreinte carbone sur la toile. Lire cet article pour plus d’informations. 

Donc, il est important d’optimiser les mots clés utilisés dans le référencement du site afin de les aligner à des requêtes de recherche plus précises. Cela permet de réduire le nombre d’interactions avec le serveur et de diminuer par conséquent l’émission du CO².

Implémenter un Green Code

La manière avec laquelle le site a été codé influe considérablement sur le temps de calcul du processeur et par la suite sur la consommation d’énergie. De ce fait, un code propre et épuré, appelé aussi Green code, permet de rester dans le cadre d’éco-conception.

 

Voici quelques bonnes pratiques pour implémenter un Green code :

  • utiliser la mise en cache sur le navigateur afin de profiter du stockage temporaire des mêmes données et d’éviter de les télécharger à chaque fois où le l’internaute visite le site.

 

  • placer les balises scripts, qui font appel à des fichiers javascript externes, en bas de page, pour permettre à la page de charger plus rapidement.

 

  • minifier les fichiers CSS, cela favorise un chargement plus rapide de la page web. Pour ce faire, il faut purger le fichier CSS des éléments redondants, comme les commentaires, les espaces et les sauts de lignes.

Dans le cas où on n’a pas le temps nécessaire pour effectuer cette tâche manuellement, il existe des applications web dédiées à cet effet, à l’instar de CSS Minifier et CSS Compressor.

Opter pour un hébergeur vert

Les data centers qui hébergent les données des milliers de sites web, constituent de gros consommateurs d’énergie puisqu’ils fonctionnent 24h/24 et 7j/7. De plus, ils doivent être constamment refroidis avec des systèmes de climatisation, qui sont aussi gourmands en électricité.

 

Face à ce constat, certains fournisseurs d’hébergement, qui sont soucieux du Green UX, essaient de réduire l’impact polluant de leurs machines en plantant des arbres ou en obtenant des certificats d’Énergies Renouvelables, auprès des vendeurs d’énergie verte.

 

L’internet, est ce une pollution ? Voir cette sympathique vidéo pour en savoir plus :

Un projet Green ?

Vous avez besoin d'un accompagnement personnalisé pour le réaliser ?
0 articles | 0
Commander
Prix TTC et livraison offerte