Tree test _ Comment tester efficacement l’arborescence de son site internet
03/05/2021

Tree test : Comment tester efficacement l’arborescence de son site internet ?

Le tree testing (test d’arborescence en français) est une méthodologie utilisée pour évaluer l’architecture d’information d’un site web. Elle permet d’évaluer la trouvabilité du contenu dans un site web, une application ou même un prototype

 

Typiquement, un site web -surtout les sites web de taille conséquente- s’organise en hiérarchie (arbre = tree) de catégories et sous-catégories. Le ‘’Tree testing’’ consiste alors à mesurer la qualité de l’arborescence du site en question. Il sert à déterminer à quel point l’utilisateur est en mesure de trouver les informations qu’il cherche dans la hiérarchie du site web. 

 

Les tests d’arborescence peuvent être appliqués aux sites ou applications existants, aux nouveaux contenus ou projets qui sont encore en phase conceptuelle mais aussi en cas de refonte d’un site internet. 

 

Ce test est primordial dans la conception d’une UX fluide et ergonomique.  

Architecture de l’information: comprendre l’arborescence d’un site

L’arborescence de site web, ou plan de site, se présente généralement sous la forme d’un schéma ou d’un diagramme afin d’organiser les pages du site en rubriques et de définir les différents niveaux de navigation. De préférence, c’est la première étape lors de la conception d’un site web. L’arborescence d’un site peut s’assimiler à la table de matières d’un livre qui définit les chapitres et les sous chapitres. Une fois l’arborescence du site internet validée, la vision d’ensemble sur le site est on ne peut plus claire, ce qui permettra de s’intéresser à la conception des pages et d’entamer la réalisation des maquettes, tout en évitant les erreurs de design et de conception..

 

Dans la conception d’un site, les catégories d’informations confuses et qui se chevauchent sont les problèmes les plus répandus. Heureusement, il existe des techniques efficaces que vous pouvez utiliser pour créer des catégories et des rubriques qui auront du sens à la fois pour l’entreprise et pour l’utilisateur.

 

Le tree testing est l’une des méthodes des plus répandues et des plus nécessaires lors du design d’un site. 

Tree test: Le test d’arborescence pour un site web réussi

Le test d’arborescence (Tree test) évalue la structure hiérarchique des catégories, aussi appelée arborescence. Le test d’arborescence consiste à créer un «arbre» qui décrit la structure hiérarchique du site, puis à créer des tâches réalistes pour les utilisateurs où ils sont invités à localiser le contenu dans «l’arborescence». Il s’agit alors de demander aux utilisateurs de détecter les emplacements dans l’arborescence où ils prévoient de trouver un certain contenu, ou bien de deviner l’emplacement qui leur semble logique pour qu’une tâche spécifique soit exécutée. 

 

Le test d’arborescence est incroyablement utile car il:

 

  • Évalue la performance d’une hiérarchie dans un scénario du monde réel, en utilisant des techniques similaires à celles d’un test d’utilisabilité.

  • Peut être effectué bien avant la conception des mises en page, ou des menus de navigation, ce qui permet une exploration et un raffinement peu coûteux et anticipés des catégories de menus et des rubriques.

 

Cette technique d’évaluation permet d’apprécier la facilité de navigation de l’utilisateur au sein d’un site, généralement avant la validation même du prototype. Tout est question de projection, en ordre de bien agencer les niveaux du site par ordre de  priorité. Cet exercice est nécessaire pour la bonne conception des parcours utilisateurs. On teste alors l’architecture de l’information du site (IA), en demandant à plusieurs utilisateurs de rechercher un article précis dans un menu. 

Le rôle et l’importance du tree testing

Le test d’arborescence ne doit pas se limiter à un simple classement de contenu du site en rubriques et sous-rubriques. L’arborescence sert réellement à offrir aux visiteurs une bonne expérience du site internet et, par conséquent, garantir la réussite de celui-ci. 

 

Qu’il s’agisse d’augmenter les leads ou de diffuser des informations au public cible, le site web sera toujours composé de contenus. Le test d’arborescence permet du coup d’avoir une vue globale du projet web afin d’organiser les contenus le plus pertinemment possible.

Il faut garder en tête que la beauté du design du site n’est pas en mesure -à elle seule- de retenir les internautes. La navigabilité du site et la fluidité du parcours sont essentielles pour capter et satisfaire les usagers. 

 

Indépendamment du canal par lequel l’internaute atterrit sur une page, il doit être en mesure de retrouver ce qu’il cherche le plus facilement possible. Et c’est de la sorte que le tree tasting entre en jeu. Il permet de prévoir et de faciliter le parcours des visiteurs.

Le tree testing pour guider vos utilisateurs

Une arborescence bien pensée permettra de guider vos utilisateurs afin qu’ils retrouvent facilement les contenus recherchés. Le nombre de clics opéré pour atteindre une page doit être abrégé au maximum. Mais cette démarche s’avère assez difficile quand on se retrouve face à une grande quantité d’informations à organiser. 

 

En réalisant le tree test, les contenus de votre site web devront être hiérarchisés et classés dans un ordre logique à même de traduire non seulement vos objectifs mais aussi les attentes et comportements des internautes. En opérant de la sorte, il sera possible d’atteindre ses cibles business tout en garantissant aux visiteurs une expérience de navigation fluide et efficace. 

En réalisant votre tree testing, il faut instaurer un dispositif de navigation initial, observer les parcours des utilisateurs test, améliorer le dispositif au fur et à mesure et de façon itérative. 

Lorsque vous aurez enfin atteint une arborescence adéquate, on considère que vous êtes pourvu d’un dispositif de navigation efficace pour toutes les situations. 

Vous l’aurez compris, quand on conçoit une arborescence, classer les contenus en catégories et sous-catégories n’est que la partie apparente de l’iceberg, puisque le tree test est au cœur même de l’anticipation et de la conception des parcours . 

Il est difficile d’anticiper et de guider tous les parcours utilisateurs. Cependant, il y a moyen d’affiner son arborescence et d’améliorer les expériences du plus grand nombre de visiteurs. Pour ce faire, il est recommandé lors de tree testing de se pencher sur trois profils de visiteurs avec des besoins différents, arrivant via un canal différent, et atterrissant sur une landing page différente. 

Le tree testing pour améliorer votre référencement naturel

L’arborescence d’un site web a un impact direct et substantiel sur son référencement naturel. Le tree testing vous permettra de savoir si vous avez bien procédé au maillage interne de votre site web. 

 

A l’instar de Google, tous les moteurs de recherche analysent les liens entre les pages des sites internet pour en comprendre la structure générale, mais aussi pour décoder la hiérarchie des pages au sein du site même. Que ce soit au niveau global ou dans la hiérarchie des pages de votre site, le but est de déterminer les pages clés. Ainsi, plus une page est « profonde » dans le site, moins elle sera considérée par Google. Concrètement, une catégorie de 3ème ou 4ème niveau sera assurément référencée, mais son importance sera moindre qu’une catégorie de premier ou de second niveau.
On peut dans ce cas recourir aux pages annexes. Il est toutefois recommandé d’avoir trois niveaux de hiérarchie tout au plus.

 

La profondeur des pages est loin d’être le seul enjeu de référencement SEO à considérer lors de votre démarche de tree testing. Lors de l’élaboration du plan du site internet, il est également important d’organiser le contenu par champ sémantique  afin de les lier et rassembler au mieux, c’est ce qu’on appelle une architecture en silo. Dans ce type d’architecture, les différents champs sémantiques du site sont séparés, avec possibilité de recourir à l’insertion de liens dans le contenu même des pages en ordre de mettre en avant et rendre plus accessible des pages particulières.

 

Trois règles d’or sont à retenir en visant une arborescence avantageuse au référencement de votre site web:

 

  • Bien choisir ses priorités. Plus une page est en haut de la hiérarchie de votre plan, meilleur sera son référencement,
  • User intelligemment du linking interne. Plus une page apparait en lien sur d’autres pages de votre site, meilleur sera son référencement,
  • Faire de la sémantique son allié. Plus une page reçoit (et envoie) des liens d’autres pages proches au niveau sémantique, meilleur sera son référencement.



En gardant à l’esprit les objectifs de votre site web, et tout en effectuant une organisation pertinente de ses contenus (comme démontré plus haut), la structure et l’arborescence de votre site web sera logique et efficace.
Plus votre maillage interne est infaillible, mieux votre référencement naturel sera. Une bonne architecture de l’information est une épée à double tranchant, elle est à la fois bénéfique pour votre SEO mais aussi pour vos visiteurs. C’est la garantie d’aisance de navigation sur votre site web.



Il est ainsi primordial d’effectuer des tree tests pour s’assurer que le maillage interne -et donc le plan de site- répondent aux exigences utilisateurs mais aussi de l’entreprise. Il faut absolument bien identifier ses scénarii de test et définir les scénarios. En fait, il est nécessaire de bien identifier d’un côté, les enjeux business du site, et de l’autre les besoins des utilisateurs afin de faire coïncider les deux de la meilleure façon qui soit.

Des bonnes pratiques du tree test

Le test d’arborescence permet alors d’identifier la performance d’une structure de contenus pour accéder à une information ou à une fonctionnalité. Chaque structuration peut être évaluée du point de vue business ou utilisateur, les attentes des utilisateurs étant intrinsèques aux objectifs business. 

 

Bien appliquer les résultats du tree test ne fera qu’augmenter votre visibilité en ligne grâce à une bonne expérience utilisateur, ainsi que votre référencement naturel, tributaire de l’appréciation Google, mais aussi garantira à votre entreprise d’atteindre ses objectifs à travers son site internet.



Pour préparer un test d’arborescence efficacement et bien réussir son tree test, il faut commencer par organiser en tableau l’arborescence du site internet préalablement réalisée. Reprendre le plan du site dans un tableau est une méthode des plus efficaces. Les colonnes et les lignes s’associent au niveau de profondeur et aux rubriques/contenus.
En récupérant l’arborescence en vue d’un tree test, il n’est pas nécessaire (ni pratique) d’inclure tous les détails concernant les catégories et rubriques. Il suffit par exemple de noter uniquement la volumétrie de contenus associés. 

 

 

Ensuite, il faut faire preuve de pragmatisme et de réalisme. Le niveau de détail doit être succinct mais suffisant pour refléter les différents niveaux du site et les parcours utilisateurs potentiels. 

Il faut alors adapter le degré de détail de l’arborescence à tester en fonction de sa nature mais aussi des performances à évaluer.

 

Il ne faut cependant pas chercher à trop abréger les rubriques et les niveaux de l’arborescence. Ajouter ou supprimer des rubriques modifie l’interprétation, et donc les comportements observés et les performances. Dans certains cas, il est indispensable de tester l’arborescence dans son intégralité même si elle est très large et bien profonde.   

 

Ce qui permet au tree test d’analyser la structure et la performance du site et de pouvoir éventuellement les améliorer, c’est de savoir si l’utilisateur a pu ou non trouver les informations ou produits qu’il cherche, là où il s’attend à les trouver. Il faut amplement prendre en compte les préférences de l’utilisateur. Comprendre le choix des utilisateurs et les prendre en considération permet de rendre plus intuitive la structure des contenus et la navigation dans le site web.  

Conclusion

Les données générées par un test d’arborescence permettent de visualiser les différents parcours empruntés par les utilisateurs pour accéder aux informations requises ou à un contenu spécifique demandé lors du test. Les résultats du test devraient vous aider à décider si des problèmes avec votre structure sont liés à l’organisation de votre contenu ou à l’étiquetage de vos catégories.

 

En analysant les données accumulées, vous pouvez valider ou invalider votre architecture et concevoir une navigation qui a plus de sens pour les utilisateurs.

 

L’analyse des données et et l’interprétation des résultats doit notamment s’appuyer sur:

 

  • Immédiateté: le pourcentage d’utilisateurs ayant terminé la tâche sans hésitation et ayant obtenu immédiatement la bonne réponse
  • Succès: le pourcentage d’utilisateurs ayant terminé la tâche avec succès par rapport aux tentatives infructueuses
  • Rapidité: le temps qu’il a fallu aux utilisateurs pour achever une tâche
  • Parcours: les parcours utilisateurs empruntés par les participants dans l’arborescence avant de sélectionner une réponse

 

Il y a beaucoup plus à préparer et à savoir pour pouvoir mener un tree test. Tout en espérant avoir éclairé votre lanterne sur certains points, cet article ne décrit que quelques aspects du processus. 

Un projet ?

Vous avez un projet et vous souhaitez en parler ?
0 articles | 0
Commander
Prix TTC et livraison offerte