stratégie sxo
30/12/2021

Les 4 points clés pour une stratégie SXO gagnante

Connaître ses utilisateurs

Il est indispensable de connaître l’utilisateur qui va se retrouver sur un site web pour répondre au mieux à son besoin et lui proposer la meilleure expérience possible. Les questions à se poser sont les suivantes : qui est l’audience ? qu’est-ce qu’elle vient chercher ?

 

Il va être important de déterminer l’intention de recherche pour que derrière, le contenu proposé soit pertinent. D’autre part, toutes les connaissances acquises sur les utilisateurs permettent d’identifier les parcours utilisateurs pour optimiser la navigation.

 

Pour déterminer qui sont les utilisateurs et quels sont leur besoins il est possible de mettre en place des activités UX. 

La recherche utilisateur :

Étude quantitative : analyser un échantillon d’utilisateurs pour comprendre leurs comportements, habitudes, préférences…;

 

• Étude ethnographique : analyser l’audience d’utilisateurs d’un point de vue ethnique et sociétal pour mieux définir la cible et son comportement;

 

• Entretien individuel : questionner un utilisateur pour recueillir des informations sur son besoin, ses motivations, ses freins et ses usages;

 

• Fly on the wall : observer discrètement les utilisateurs dans l’environnement d’utilisation réel, pour comprendre comment est réellement utilisé le produit;

 

Focus group : discussion ouverte de plusieurs utilisateurs permettant de recueillir les opinions et les ressentis de chacun vis à vis du produit.

L’analyse :

Persona : représenter un utilisateur cible via un personnage fictif;

 

• Empathy map : s’appuyer sur les personae pour définir leurs besoins, attentes et comportements;

 

• Expérience map : étudier les moments de vie d’un persona et représenter son expérience globale du produit;

 

• User journey : retracer le parcours utilisateur avec une série d’étapes, en adoptant le point de vue utilisateur, pour mieux comprendre son parcours et l’optimiser.

Analyser les données

Google Analytics :

Il est possible grâce à Google Analytics d’analyser l’audience de son site : connaitre ses usages, ses habitudes de consommation, (ex : le support utilisé entre desktop et mobile).

 

La chose essentielle à retenir avec Google Analytics, c’est d’avoir le bon indicateur. Grâce à un indicateur de performance-clés (aussi appelés KPI) il est possible de prendre les bonnes décisions et ainsi augmenter son chiffre d’affaires.

 

Un exemple : pour un site comparateur, le business se trouve dans la redirection de produit. En effet une conversion se fait lorsqu’un client clique sur le produit et atterri sur la page produit du site e-commerce (exemple : Amazon). Le site e-commerce verse alors une commission au site comparateur.

 

L’indicateur à suivre correspond aux pages qui génèrent des clics externes. En suivant cet indicateur il va être possible d’analyser quelles sont les pages qui performent le plus afin de les mettre en avant dans le site pour optimiser la conversion. Grâce au bon indicateur, il est possible de voir des choses intéressantes, s’assurer que tout va dans le bon sens, suivre l’évolution, pour faire les choix les plus stratégiques pour son business.

 

Ces données permettent de mettre en évidence des problèmes de conversion (exemple : identification des abandons de panier). Elles servent également à prioriser les pages à tester.
Attention, l’analyse des chiffres ne permet pas d’expliquer entièrement le comportement des internautes. Il est important de compléter cette analyse avec une phase de recherche utilisateur. 

Hotjar :

Pour mieux comprendre le comportement des utilisateurs, il est possible d’utiliser des méthodes de Heatmap, de session recording ou encore d’Eye tracking. Ces méthodes apportent de la visibilité sur la façon dont les internautes interagissent avec les éléments au sein d’une page ou entre les pages.

 

Hotjar est un outil qui complète très bien Google Analytics. Il vous montre visuellement comment les internautes se comportent sur les pages de votre site, sous forme de « carte de chaleur » (Heatmap) ou d’enregistrement. La Heatmap vous montre ce qu’on peut appeler les « zones chaudes » d’une page de votre site.

 

Cela peut être les zones :

• les plus cliquées;
• les plus survolées par la souris; • les plus « scrollées ».

 

L’outil de recording de Hotjar permet d’enregistrer la navigation du visiteur pour observer ce qui l’a freiné dans sa navigation. Hotjar est un outil simple d’utilisation, gratuit qui ajoute des informations sur le comportement de l’internaute, et permet de révéler les freins à la conversion.

 

Ces deux outils permettent de récupérer des données afin d’identifier les problèmes de conversion et de comprendre le comportement des internautes. Cela sert à formuler des hypothèses qui pourront être vérifiées grâce à des tests.

 

Par exemple :

Analyse : “Je vois que mon bouton “mise au panier” a un faible taux de clic”.

Hypothèse : “Je pense qu’en augmentant la taille de mon bouton, celui-ci sera plus vu et plus cliqué.”

Teste : “Je teste…”

Tester

Comme mentionné dans la première partie, l’importance du SXO passe par une phase de test. Elle permet de vérifier et de tester des potentielles solutions suite à l’analyse des utilisateurs et de leurs données.

L’AB testing :

De nombreuses solutions existent mais l’AB testing fait partie des plus connues. Elle consiste à tester 2 versions d’une même page.

 

L’AB Testing est utilisé par de nombreuses sociétés pour améliorer les performances marketing de leur site web :

 

• Les sites de e-commerce pour améliorer leur tunnel de conversion;

 

• Les logiciels et sites Saas pour améliorer leur page d’accueil et leur processus d’abonnement;

 

• Les sites de génération de leads pour améliorer leurs landing pages;

 

Avec l’AB testing il est à peu près possible de tester tous les éléments visibles d’un site web :

 

• Les titres – Ils constituent une des premières et plus directes formes de communication avec le visiteur;

 

• Les pages produits – Vos pages produits doivent mettre vos offres en valeur et permettre à l’utilisateur d’accéder facilement au panier avec un bouton Call-to-Action adéquat;

 

• Les textes – Utilisez un vocabulaire pertinent. Proposez du contenu clair et de qualité;

 

• Les prix – Vous ne pouvez pas proposer différents prix à différents clients mais vous pouvez changer la manière dont ils sont affichés. De simples changements dans la manière de présenter vos prix peuvent avoir un réel impact sur le prix moyen de votre panier;

 

• Les images – Il est prouvé que les individus prêtent davantage attention aux images qu’au texte : c’est ce qu’on appelle l’effet de supériorité de l’image. La façon dont un visiteur réagira à une image est imprévisible ; il est donc nécessaire de récolter des données;

 

• Les couleurs – Utilisez les couleurs qui reflètent votre image de marque, toutes les couleurs ont une symbolique. Prêtez attention au contraste de vos pages pour les rendre accessibles à tous;

 

• L’apparence de vos boutons – La taille (Loi de Fitts), la couleur et la forme sont des critères déterminants pour que l’utilisateur mène à bien l’action de cliquer sur vos CTA principaux.

 

D’une manière générale l’AB testing est une technique d’expérimentation qui vous permettra d’observer des changements conséquents sur votre site comme par exemple une augmentation des ventes avec un changement de couleur de bouton.

Cibler les actions sur un critère de visibilité clé

L’agence Uplix : agence SEO & CRO nouvelle génération, innove et propose un algorithme de machine learning. Celui-ci consiste à regarder quelles sont les recommandations qui sont les plus pertinentes par rapport à votre marché. Il s’agit d’un outil de ranking prédictif basé sur l’intelligence artificielle.

 

Il actionne de nombreux facteurs SEO : les temps de chargement, les balises title, le contenu, le netlinking, etc. L’outil va pouvoir dire quels facteurs, semble être privilégier par Google suivant les cas.

 

Par exemple, l’outil a pu faire ressortir l’information sur le fait que Google a tendance a privilégier un sites e-commerce qui a un temps de chargement optimisé plutôt qu’un autre.
Il a également révélé par exemple que dans la niche de l’assurance automobile, le maillage interne est fortement privilégié puisque c’est le point fort de tous les acteurs qui sont premiers dans Google.

 

Cela montre que Google s’adapte en fonction du secteur et de la thématique. Il est donc important de cibler les critères auxquels Google accorde le plus d’im- portance et porter l’action sur eux pour remonter dans le classement du moteur de recherche.

Un projet ?

Vous avez un projet et vous souhaitez en parler ?
0 articles | 0
Commander
Prix TTC et livraison offerte