UX writing
06/10/2020

L’UX Writing pour une meilleure utilisabilité

L’UX Writing (ou User Experience Writing) est une approche “user-centric” qui se base sur les besoins de l’utilisateur, en matière de confort de lecture, d’utilité et d’accessibilité. Elle permet de rédiger des contenus parfaitement lisibles et facilement compréhensibles.

Cette discipline a pour objectif d’optimiser l’expérience utilisateur et d’augmenter son engagement envers la marque. Alors, en quoi consiste l’UX Writing ? Quelles sont les étapes et les bonnes pratiques à adopter pour créer un contenu orienté utilisateur ?

 

Pour rappel, lire  : Comment définir une bonne charte éditoriale ?

Qu’est ce-que l’UX writing ?

L’UX Writing (ou rédaction UX) est une discipline récente, qui a été adoptée en premier lieu par les leaders du web : Google et Amazon. 

 

Cette approche est axée sur une démarche centrée utilisateur. Elle se réfère aux objectifs de l’utilisateur afin de contourner ses besoins et parfaire son UX, en lui fournissant un contenu pertinent et de haute qualité.

 

L’UX Writing consiste à rédiger des contenus orientés design d’interface en se basant sur les besoins des utilisateurs. Ce qui rend l’expérience utilisateur plus agréable et accentue l’efficacité du contenu créé.

 

L’UX writing en 60 seconde

Les objectifs de l’UX Writing

L’UX Writing vise à améliorer l’expérience utilisateur en misant sur le choix des mots, la structuration des phrases et le ton de rédaction. Ces éléments sont essentiels pour réussir à :

 

  • Consolider les liens avec l’utilisateur et renforcer son attachement à la marque tout en créant un contenu qui suscite son empathie.
  • Produire un contenu clair qui peut être consulté confortablement depuis n’importe quel appareil. Il faut bien sélectionner les mots les plus expressifs pour véhiculer correctement le message, tout en restant concis. 
  • Renforcer le confort de l’utilisateur lors de son parcours du site ou de l’application mobile. Ce qui génère sa satisfaction et augmente consécutivement le taux de conversion.
  • Personnifier l’expérience utilisateur, puisque l’UX Writing s’adresse à des humains. Cela permet d’offrir à l’usager une expérience plus fluide et plus intuitive.

 

Afin de réaliser ces buts, il faut bien connaître sa cible : son intention et son état d’esprit (clin d’oeil à l’UX researcher). C’est important afin de pouvoir anticiper sa réaction lors de son interaction avec une interface et adapter le contenu à ses aspirations. 

 

Voir cette brillante conférence de Torrey Podmajersky, auteur de Strategic Writing for UX :

Les enjeux de l’UX writing

La recherche UX

Cette étape consiste à effectuer des interviews et des entretiens avec les utilisateurs, pour avoir une idée sur leurs avis et leurs pensées quand ils consultent un contenu donné. Cela permet aux UX writers et UX designers de concevoir des prototypes plus conformes aux attentes de l’usager.

 

La recherche UX permet en outre de préciser le ton de rédaction à utiliser, en se basant sur ces éléments :

  • la cible visée : femme, homme, enfant ou personne âgée.
  • le contexte d’usage : un contenu informationnel ou promotionnel, un message de confirmation de la réussite de l’opération ou un message d’erreur, un message formel ou informel, etc.
  • la nature du produit ou service à promouvoir.
  • l’objectif du message à véhiculer.
  • le ressenti de l’utilisateur quand il consulte le contenu.  

 

Le test A/B (A/B testing) est parmi les techniques les plus utilisées en UX research. Cette méthode qualitative permet de tester certaines versions d’une interface, afin d’avoir une idée plus claire sur le comportement de l’utilisateur et comment il va réagir en interagissant avec ces interfaces. Elle permet, entre autres, de déterminer les aspects à améliorer et de concevoir un contenu qui optimise l’expérience utilisateur et augmente le taux de conversion.

Adapter l’UX Writing aux exigences du responsive design

Face à une population de plus en plus connectée et très attachée à son Smartphone, il est important de repenser la façon de rédiger un contenu.

 

En effet, le développement croissant de la navigation sur mobile (selon cette référence, on estime une augmentation de l’utilisation de l’Internet mobile de 61 % d’ici 2021) impose de concevoir un contenu qui s’adapte aux contraintes de navigabilité, de typographie et de la taille de l’écran du dispositif cible. 

 

De nos jours, les appareils mobiles sont disponibles en plusieurs tailles et les mobinautes utilisent divers dispositifs pour se connecter à Internet : tablette, IPhone ou Smartphone. De ce fait, il faut adopter les bonnes pratiques pour créer un contenu performant, qui s’aligne à ces conditions.

Les bonnes pratiques de l’UX writing

L’UX Writing ne représente pas uniquement un moyen pour véhiculer l’image de l’entreprise ou promouvoir un produit/service. Mais également, c’est la solution parfaite pour offrir une expérience utilisateur optimale. Dans ce contexte, il est pertinent d’appliquer certaines règles simples d’UX Writing. Notamment, il faut : 

  • Mener des entretiens avec les utilisateurs, en collaboration avec l’équipe de l’UX design pour recueillir des informations sur les attentes de ces derniers et élaborer des prototypes qui correspondent à leurs aspirations.
  • Appliquer quelques règles rédactionnelles faciles pour renforcer la lisibilité du contenu, comme : la clarté, la concision et l’emploi de la voix active.
  • Eviter l’utilisation du jargon technique qui est clair pour les experts du domaine en question, mais il ne l’est pas pour les autres lecteurs.
  • Adopter le bon ton au bon moment. Cela nécessite une parfaite connaissance de l’état d’esprit de l’utilisateur, qui peut être révélé grâce aux interviews effectuées avec eux.
  • Concevoir un contenu organisé et dépourvu d’erreurs orthographiques et grammaticales. Notamment, il convient de le structurer à l’aide de titres et sous-titres, d’utiliser les listes à puces et de privilégier des phrases et des paragraphes concis.
  • Utiliser et varier les Call To Action (CTA) pour guider l’utilisateur lors de son parcours 
  • Formuler des micro-contenus ludiques, qui stimulent les émotions de l’utilisateur et lui offrent des moments amusants lors de sa navigation. 

 

Quels sont les principes de l’UX writing ?

Quelques exemples de l’UX Writing

Les messages ludiques de Mailchimp

L’exemple le plus représentatif est celui du style de message de confirmation employé par MailChimp. Après l’envoi d’une newsletter à partir de cette plateforme, MailChimp affiche un message ludique, pour affirmer à l’utilisateur que son inscription a été réalisée avec succès. Ou encore, lors de l’inscription, un message drôle et sympathique s’affiche lors de l’utilisation d’un nom d’un utilisateur déjà existant :

L’UX Writing à l’image de Slack

Slack est un outil collaboratif en vogue. Il utilise un discours concis, qui transmet un message simple, claire et illustratif, pour expliquer à l’internaute sa proposition de valeur et l’inciter à tester ses services.

 

L’internaute ne trouvera pas de difficulté pour comprendre les fonctionnalités innovantes de slack, concernant l’optimisation des techniques de collaboration et de communication entre les membres d’un groupe de travail.

La page 404 de Cdiscount

Cdiscount a trouvé une solution inédite pour susciter l’empathie de l’internaute. Il affiche des messages attractifs sur une page introuvable 404, en introduisant des photos amusantes ou animées et en affichant un message sympathique qui stimule le plaisir de l’internaute. 

 

Grâce à un message accrocheur et un visuel captivant, Cdiscount a détourné cette page frustrante en une page plus utile et plus agréable. Cette interface met en lumière son image de marque et substitue l’absence de l’information, par une autre information intéressante. Cdiscount en profite dans un but promotionnel, afin de mettre en avant ses remises. 

 

Cette solution ingénieuse incite l’internaute à poursuivre son parcours pour découvrir l’offre renseignée dans la page 404. C’est un moyen efficace pour réduire le temps de rebond et augmenter la rétention des visiteurs. 

La plateforme exemplaire de Airbnb

Airbnb est la plateforme populaire de réservation de logements de particuliers en ligne. Dans le but d’optimiser son taux de conversion et d’attirer l’attention des prospects, Airbnb a adopté la technique de 3 clics de Steve Jobs (l ne faut pas plus de trois clics pour réserver), afin de faciliter l’accès à l’information et d’assurer une meilleure expérience utilisateur.

 

Notamment, cette plateforme se démarque par l’ergonomie de ses interfaces et son contenu accrocheur qui suscite la curiosité du visiteur. Cette marque utilise des phrases simples et précises pour orienter directement l’internaute vers l’objectif du site : la réservation d’un logement localisé n’importe où dans le monde.

L’UX Writing : une approche adoptée par Google

Selon une étude récente effectuée en mai 2020, Google caracole en tête de la liste des moteurs de recherche, avec 92 % de parts de marché. Ce géant du web a bien saisi l’importance de l’intégration de l’UX Writing dans sa stratégie éditoriale.

 

Cette approche orientée utilisateur permet de sublimer l’expérience utilisateur, tout en proposant un contenu de qualité. En effet, l’UX Writing permet de guider l’usager pendant son parcours, d’une manière intuitive et conviviale, afin de trouver rapidement l’information qu’il recherche.

 

Google compte sur le travail de son équipe UX Writing pour définir le périmètre du contenu à publier : la cible visée, le message à transmettre et le moment de sa diffusion. Cela permet d’aborder l’utilisateur, au bon moment, avec un contenu utile qui correspond à son intention de recherche.

Conclusion

L’UX Writing vise à optimiser l’expérience utilisateur et à faciliter la compréhension du contenu produit. Pour ce faire, cette discipline mise sur la création d’un contenu accrocheur, qui offre une information claire et explicite à l’utilisateur. 

 

De ce fait, L’UX Writing travaille sur l’aspect rédactionnel pour améliorer l’expérience utilisateur. Par contre, l’UX Design compte sur l’ergonomie et la performance des interfaces pour le même but. 

 

Avec la démocratisation de la navigation sur mobile, il est devenu indispensable de tenir compte de l’aspect responsive dans la conception des interfaces, en employant des outils de test appropriés. 

N’hésitez pas à nous contacter pour tout complément d’informations.

 

Lire aussi :

Besoin d'aide en UX writing ?


Vous avez besoin d'un accompagnement personnalisé pour le réaliser ?
0 articles | 0
Commander
Prix TTC et livraison offerte