14/12/2020

Psychologie cognitive

La psychologie cognitive peut être définie comme la science qui étudie les processus mentaux et les comportements qui en découlent en fonction d’une condition donnée.

C’est quoi ?

La psychologie cognitive décrit le fonctionnement des processus mentaux pour comprendre comment l’esprit humain (la boîte noire) traite l’information. Cela inclut la réflexion, la mémoire, la perception, l’attention et l’apprentissage.

A quoi ça sert ?

Appliquée dans l’UX design, la psychologie cognitive aide l’UX designer à comprendre les pensées et les émotions de l’utilisateur. De plus, elle l’assiste à décortiquer son comportement lors de l’interaction avec l’interface web ou mobile en question et à anticiper ses actions.

A quel moment faut-il le faire ?

La psychologie cognitive est appliquée dans la phase de conception.

Pourquoi faut-il le faire ?

L’intégration de la psychologie cognitive dans l’UX design permet de : 

  • Adapter l’interface IHM aux standards cognitifs en vigueur.
  • Augmenter la satisfaction de l’utilisateur, ce qui génère une amélioration du taux de conversion.
  • Optimiser l’expérience utilisateur.

Comment ça se fait ?

La psychologie cognitive et l’UX design sont fortement liés puisqu’ils traitent le raisonnement et le comportement humain. 

Cela concerne : 

  • L’attrait visuel : la perception et l’appréhension de l’interface utilisateur se traduit par des opérations mentales, telles que : l’ordonnancement, le regroupement et la décomposition, pour structurer l’information et simplifier son traitement.  La théorie de la Gestalt décrit comment le cerveau décrypte le rendu visuel qu’il aperçoit, à travers ses lois : loi de la bonne forme, loi de bonne continuité, loi de la proximité, etc.

 

  • Le modèle mental : il désigne une représentation mentale du produit et il s’intéresse à la manière avec laquelle l’utilisateur interagit avec ce dispositif. Il s’inscrit dans une démarche d’optimisation de l’usage pour répondre efficacement aux attentes de l’utilisateur.

 

  • Le système mnésique : le fonctionnement de la mémoire produit un comportement axé sur les informations obtenues des expériences vécues et des connaissances acquises. De ce fait, il faut bien comprendre ces comportements, pour pouvoir offrir à l’utilisateur une bonne expérience utilisateur.

En étudiant la psychologie de vos utilisateurs et en anticipant leurs motivations, nos experts UX auront le plaisir de vous accompagner dans l’optimisation de l’UX de vos interfaces. N’hésitez pas à nous contacter !