UX Writing vs Copywriting
10/04/2021

UX Writing vs Copywriting

Aujourd’hui plus que jamais, le contenu est au cœur du digital. Que ce soit à travers les visuels ou les textes, le contenu prime lorsqu’on parle de visibilité, de notoriété et d’expérience utilisateur réussie.

 

Cela a fait émerger des métiers indispensables comme l’UX Writer et le Copywriter. Deux fonctions complémentaires ou distinctes ? 

 

La plupart reconnaissent leur importance mais ont parfois du mal à les séparer. Alors en quoi consiste l’UX Writing et le Copywriting ?

UX Writing et Copywriting : ce qu’il faut retenir

Qu’est-ce que l’UX Writing ?

L’UX writing est une discipline très récente, qui a vu le jour ces dernières années avec l’émergence des notions de l’UX Design. L’UX writing vise à rédiger des contenus tournés vers les besoins du client pour améliorer son expérience utilisateur.

 

La mission de l’UX Writer est de concevoir des contenus pour des interfaces digitales efficaces et attrayantes. Ces contenus doivent simplifier le parcours des utilisateurs vers leur requête et rendre leur expérience plus facile, plus rapide et plus agréable, afin d’éviter le rebond et garantir fidélité et conversion.

 

L’UX Writer est responsable de rédiger les microcopies UX, à savoir les contenu des boutons, les titres, les fenêtres de Pop-ups, les champs des formulaires, les messages d’erreur et de confirmation, les appels à l’action (CTA), les écrans d’attente, les placeholders…

Qu’est-ce que le Copywriting ?

Du mot anglais qui signifie concepteur-rédacteur ou rédacteur publicitaire (Writing = rédiger et copy = texte dans le langage de la publicité), le Copywriting désigne un processus qui encourage les utilisateurs à se décider sur une action. Cette action peut être l’achat d’un produit/service, l’abonnement à la newsletter… 

 

Grâce à des contenus rédigés inspirants et empathiques, le Copywriting a pour principal objectif d’attirer l’attention de l’utilisateur, de susciter un plus grand intérêt et de déclencher des actions comme la vente ou l’abonnement. 


Le Copywriter n’est pas un journaliste ou un UX Writer. Bien qu’il soit responsable de rédiger des textes, son objectif ultime est la mise en avant du produit/service. Il doit toujours avoir en tête une stratégie de contenu à des fins de marketing, tout en suivant la charte éditoriale de l’entreprise. Il doit également se baser sur une base de données marketing pour concevoir des messages informatifs, attractifs et surtout convaincants.

L’UX Writing et l’UX Design

L’UX Writing comme spécialité de l’UX Design

L’expérience utilisateur est devenue la clé de différenciation dans le monde digital. Nulle interface ayant une grande notoriété sans un UX Design réussi. Par contre, beaucoup d’autres n’ont pas eu l’effet recherché, en partie à cause d’un contenu inadapté.

 

L’UX Writing s’inscrit dans une approche globale visant à optimiser l’expérience utilisateur. Il s’agit donc d’une discipline de l’UX, centrée sur l’utilisateur et ayant pour objectif d’améliorer son vécu lors de la navigation d’une interface.

 

Pour atteindre ce but, l’UX Writing est fondé sur les principes de l’UX Design, à savoir assurer un contenu qui améliore l’expérience des utilisateurs et procure de vraies réponses à leurs recherches. Le contenu proposé dans le cadre de l’UX Writing doit être lisible, informatif, accessible, clair et utile. Le contenu doit également apporter une valeur ajoutée et permettre aux utilisateurs d’apprendre davantage sur la marque et ses produits/services, afin de favoriser la conversion.

 

Ainsi, et pour faciliter l’interaction de l’utilisateur avec l’interface et fournir les informations nécessaires, l’UX Writing doit s’appuyer sur une méthodologie précise pour garantir un contenu engageant et qui reflète l’image de la marque.

Les qualités d’un UX Writer

L’UX Writer met sa plume au profit de l’UX Design. Sa principale mission est de formuler des contenus qui facilitent l’expérience utilisateur, tout en facilitant la communication entre l’entreprise et ses utilisateurs. D’ailleurs, il doit faire preuve d’un grand esprit de réflexion et pouvoir respecter la charte créée pour une UX unique et surtout, de qualité.

 

L’UX Writer doit témoigner de qualités rédactionnelles irréprochables, mais aussi de capacité à résoudre les problèmes, notamment ceux liés à l’utilité et au fonctionnement de l’interface dans une optique d’amélioration de l’expérience utilisateur. L’expérience utilisateur créée doit être unique, il doit être capable de se mettre dans la peau de l’utilisateur, en proposant un contenu user-centric.

 

L’empathie est l’une des qualités recherchées chez l’UX Writer et qui lui permet de proposer un contenu orienté utilisateur, utile et agréable à lire. Enfin, l’UX Writer doit être en mesure de toujours apprendre vu qu’il s’agit d’une nouvelle spécialité.

 

En pleine évolution, cette profession requiert un suivi des actualités, une flexibilité ainsi qu’ une veille sur les évolutions des habitudes des consommateurs pour être à jour. Un bon UX Writer se doit donc d’apprendre constamment et de s’adapter aux nouveaux challenges. 

7 règles de l’UX Writing

Les mots utilisés sont primordiaux pour garantir une bonne expérience utilisateur. Plus ils sont bien choisis et accrocheurs, plus les utilisateurs sont encouragés à continuer à naviguer sur l’interface et à y trouver leurs besoins.

Voici 7 conseils pour réussir son UX Writing :

1. Identifier sa cible

Avant tout travail de rédaction, il faut connaître ses utilisateurs. En créant votre interface ou en procédant à sa refonte, il faut que vous ayez une cartographie claire et bien définie de tous ceux qui la visitent. Par exemple, leur sexe, leur âge, leurs préoccupations, activités…

 

Pour cela, vous pouvez procéder aux questionnaires afin de cerner leurs pensées, leurs objectifs et leurs attentes vis-à-vis de votre interface. En collaboration avec l’équipe UX, l’UX Writer recueille des données pertinentes qui l’aident à élaborer un contenu UX adapté. 

2. Privilégier une écriture claire et concise

Il est important de toujours garder en tête que vous vous adressez à des utilisateurs qui peuvent ne pas être des experts du domaine en question. Il faut donc privilégier des arguments authentiques et concis, mais sans trop user du jargon technique. Appliquez des règles qui renforcent la lisibilité de votre contenu, comme l’emploi de la voix active.

3. Faites appel aux émotions

Sans perdre de vue vos objectifs et votre image de marque, il est essentiel de se référer à des mots ou expressions spécifiques et accrocheurs. En plus de faire preuve d’empathie envers sa cible, il est important de susciter l’empathie de l’utilisateur en jouant avec ses émotions.

 

Dans cette optique, on peut considérer que l’UX Writing est le pilier d’un design émotionnel réussi et donc d’une expérience utilisateur de qualité.

4.Utiliser les bons mots

Bien écrire, c’est facile, mais choisir les mots qu’il faut, c’est le vrai challenge ! Il faut que vos microcopies soient cohérentes, pertinentes, valorisent votre image de marque et en même temps attirent l’utilisateur. Cela requiert, entre autres, une connaissance de l’état d’esprit de son utilisateur et donc une maîtrise minimum de l’UX Design.

5. Une orthographe irréprochable et page aérée

Une expérience agréable signifie un contenu de qualité, bien organisé et dépourvu de fautes d’orthographe ou de syntaxe. En effet, ces erreurs rendent votre texte moins crédible. Pensez également à hiérarchiser votre contenu en utilisant des titres et des sous-titres pour aérer votre texte et éviter les longs paragraphes encombrants.

6. UX writing rime avec authenticité

C’est facile de bien écrire, mais encore une fois, il faut choisir les bons mots. Comme ces derniers doivent être accrocheurs et attrayants, quelques UX Writers risquent d’opter pour un style rédactionnel extravagant ou plutôt très neutre et robotique  !

 

En effet, les utilisateurs ont besoin de croire à la sincérité de votre service et de sentir de l’authenticité. Il est important d’inspirer la confiance et d’animer son interface non seulement par un design graphique optimal mais aussi par des valeurs et une histoire qui seront traduites par un tone of voice convenable à votre image de marque.

7. Le Call To Action

L’UX Writer doit rédiger pour une expérience utilisateur agréable sans oublier de guider cet utilisateur dans son parcours vers une éventuelle conversion. Mettre en avant des Call To Action est donc primordial. Pensez également à les varier pour que l’utilisateur ne s’ennuie pas. 

En quoi l’UX Writer diffère d’un Copywriter ?

Des objectifs distincts

L’UX Writer et le Copywriter partagent leurs talents pour l’écriture et la capacité d’attirer l’attention en usant des mots. Leurs profils demandent des capacités rédactionnelles affirmées, mais leurs métiers convergent vers des objectifs différents.

 

En effet, le travail de l’UX Writer est orienté vers une optimisation de l’expérience utilisateur. L’UX Writer rédige pour le consommateur et pour rendre sa navigation agréable, fluide et adaptée. Il utilise les mots pour aider les utilisateurs à obtenir ce qu’ils recherchent sur une interface. D’ailleurs, ses principales ressources sont les données relatives aux cibles issues de la phase de l’UX Research, afin d’adapter son style d’écriture et créer des contenus qui garantissent une expérience engageante de qualité.

 

D’autre part, le Copywriter rédige pour informer, convaincre et vendre. En effet, il met ses écritures aux services de l’équipe afin de créer des contenus qui poussent les utilisateurs à l’action escomptée. Il rédige des contenus pour tenir les potentiels clients informés sur le produit/service proposé et les convaincre de sa qualité et de son utilité.

Une collaboration différente

Pour qu’il puisse arriver à booster les ventes et à convaincre sa cible, le Copywriter est en lien direct avec, principalement, l’équipe marketing. Ensemble, ils définissent une stratégie de contenu claire et précise, qui soit en harmonie avec l’image de la marque et les produits/services proposés.

 

D’autre part, l’UX Writer a une collaboration plus large et plus affinée. En effet, il doit travailler avec l’équipe marketing, mais aussi les développeurs et les UX designers afin d’améliorer l’expérience utilisateur et de proposer un contenu adapté et user-centric. 

Les données

Les données sont importantes, tant pour le Copywriter que l’UX Writer. Cependant, ces deux profils n’ont pas les mêmes besoins et n’utilisent pas forcément les mêmes données.

 

Le UX writer s’intéresse plutôt aux mesures liées à l’utilisation du produit comme les sessions quotidiennes, l’utilisation active au quotidien, la viscosité, l’efficacité ainsi que la fluidité du parcours utilisateur. Il pense constamment à l’expérience utilisateur et comment créer des contenus qui garantissent une ergonomie intuitive et efficiente. 

 

Le Copywriter, de son côté, s’intéresse surtout aux données liées aux taux de conversion, aux taux de rebond, aux clics effectués par minute ainsi qu’à l’engagement des utilisateurs suite à leur visite.

L’intervention dans un projet

Un UX Writer doit intervenir dès le démarrage du projet afin d’avoir une connaissance approfondie des utilisateurs et de leurs besoins. Il doit également appréhender leurs attentes pour pouvoir façonner le contenu qui aide à tracer le parcours utilisateur. Néanmoins, le Copywriter peut intervenir lors du développement du projet, voire même durant la phase finale.

Un UX Writer peut-il être un Copywriter ?

Un UX writer peut être un Copywriter, car il dispose déjà de compétences rédactionnelles qu’il peut affiner pour des fins commerciales ou orientés stratégie de contenu. 

Le contraire est possible mais plus contraignant. En effet, pour réussir l’UX Writing, le Copywriter doit maîtriser le design d’interface ainsi qu’avoir des notions de l’étude psychologique des utilisateurs. Il doit disposer de connaissances en UX Design pour pouvoir fournir des contenus adaptés à l’expérience utilisateur. Cela est parfaitement faisable mais conditionné par des formations en UX Design.

Mot de la fin

Pour résumer, l’UX Writer doit travailler main dans la main avec l’équipe UX Design afin de mettre en valeur leur vision et harmoniser la conception de l’interface. Alors qu’il œuvre dans une démarche axée User Experience, le Copywriter, de son côté, travaille pour des fins marketing selon une stratégie de contenu préalablement définie.

 

 Les deux métiers sont  convergents mais aussi complémentaires. Avoir un UX Writer et un copywriter dans son équipe, ne peut que garantir une réussite certaine de votre produit/service auprès de votre cible et par rapport à vos concurrents.

Lire aussi :

 

Un projet ?

Vous avez un projet et vous souhaitez en parler ?
0 articles | 0
Commander
Prix TTC et livraison offerte