Web 3 et UX
11/07/2022

Web 3 et UX

Dans le Web 3.0 tout est centré sur la décentralisation en utilisant la technologie de blockchain pour que les utilisateurs puissent conserver le contrôle total et la propriété de leurs donnés sans que les entreprises aient besoin d’agir en tant qu’intermédiaires. Toutefois, le Web 3.0 est encore un concept théorique même s’il existe des centaines d’échanges cryptographiques. Pour que des nouvelles technologies comme le Web 3.0 réussissent, l’espace a besoin de bons UX designers pour perfectionner le parcours des utilisateurs.

Qu’est ce que le Web 3.0 ?

Pour répondre à cette question il faut plonger dans la racine du web. En d’autres termes il faut comprendre le Web 1.0 et le web 2.0 pour pouvoir connaître les spécificités du web 3.0.

 

Le web 1.0, c’est quoi ?

Tout commence avec le Web 1.0, quand Internet n’est rien d’autre qu’un ensemble de liens et un groupe exclusif de personnes responsables de la création. En d’autres termes, la majorité des utilisateurs sont simplement des consommateurs passifs du contenu proposé par un groupe de personnes. De plus, le nombre des développeurs était limité et les pages étaient désignées dans un environnement statique.

 

Le web 2.0, c’est quoi ? 

Maintenant, le Web 2.0 permet à tout le monde de créer du contenu sur la plateforme. Chacun peut être à la fois consommateur et créateur. Le web 2.0 se caractérise par la participation, l’interaction et la personnalisation des utilisateurs. Ils ne sont plus des consommateurs passifs. Bien au contraire, ils créent, partagent et téléchargent les contenus dans un environnement assez dynamique. C’est le cas pour :

  • Les applications
  •  Les podcasts
  • Les blogs
  •  Les médias sociaux

 

Le web 2.0 est facilité grâce à des organisations centralisées, contrôlant tout le contenu. Les exemples les plus populaires sont Google et Facebook. Tous les deux sont responsables de vos données, des résultats de recherche et de la liste de vos amis.

Quand l’utilisation d’internet s’est popularisée, les organisations ne soucient plus seulement mais de l’esthétique, mais pensaient également à l’expérience vécue par un internaute lors de la navigation sur une plateforme.

Le web 3.0

Le web 3.0 vise à résoudre plusieurs problèmes monopolistiques en privilégiant la décentralisation. En effet, il propose un internet complètement décentralisé, par conséquent les bases de données des utilisateurs sont anonymisées et internet fonctionne sur la Blockchain. 

 

Pour la Blockchain il s’agit d’une base de données indépendante d’un organe central. Les applications construites sur la blockchain sont connues sous le nom d’Apps. Elles ont plusieurs caractéristiques telles que la sécurité et l’équitable distribution. 

Par rapport au web 2.0, le web 3.0 nous permet de passer des plateformes internet appartenant à l’entreprise à des plateformes internet appartenant à la communauté. 

3 raisons pour lesquelles l’UX/UI sont importants pour l’adoption massive du Web 0.3

Pour qu’une technologie réussisse, il faut qu’elle évite de gêner la base d’utilisateurs. C’est là qu’interviennent les UX et les UI designers. En effet, la conception UI/UX est considérée comme le dernier obstacle à l’adoption du paradigme Web 3.0

 

Les milléniaux et la génération Z ont besoin d’une UI d’une UX efficace

Prenons l’exemple de l’application des crypto-monnaies et des technologies blockchain : Defi ou en France la finance décentralisée. Les utilisateurs de l’application et de la plateforme DeFi sont principalement les milléniaux et la génération Z. Il s’agit pratiquement des deux générations en ligne. Naturellement, ces visiteurs ont des attentes élevées par rapport à l’expérience utilisateur.

 

Le problème pour la plupart des startups DeFi, c’est qu’elles sont essentiellement axées sur les développeurs sans être assez conviviales pour les consommateurs. Ce problème ne concerne pas seulement DeFi mais aussi les applications Web 3 en général. Nous ne pouvons pas nier que la plupart des plateformes DeFi et des portefeuilles cryptographiques ont encore une interface assez lourde et déroutante et cela n’améliore pas l’acceptation générale des Dapps c’est-à-dire des applications décentralisées.

 

Être capable d’offrir aux internautes un produit fonctionnel ne suffit pas pour l’adoption massive de toute nouvelle technologie. Les utilisateurs exigent une interface efficace et facile à utiliser. Ils accordent beaucoup de valeur à la capacité d’une entreprise à proposer un service en une expérience numérique et agréable.

Cela a fonctionné pour le e-commerce

Le commerce électronique est un succès retentissant. La concurrence entre les magasins en ligne oblige les commerçants à investir afin d’offrir des expériences d’achat et des parcours clients numériques satisfaisants. 

Améliorer l’expérience utilisateur est l’une des rares façons permettant aux magasins en ligne de se démarquer de la foule et à attirer des acheteurs réguliers et fidèles.

 

En effet, les marques ont commencé à perfectionner les principaux éléments relatifs à la conception UI/UX pour améliorer la convivialité et la fonctionnalité de leurs marchés numériques et de leurs applications mobiles. Ces entreprises ont compris qu’ils doivent garder leurs clients en ligne assez longtemps pour qu’ils effectuent des achats. C’est pourquoi, ils ont essayé de rendre leurs UI / UX aussi simple que possible. 

 Grâce à l’expérience, ces entreprises ont compris qu’une conception d’interface utilisateur efficace détermine le nombre de conversions et le taux de ventes réalisées, ils se sont donc concentrés sur le développement d’un parcours client fluide de la page d’accueil jusqu’à la page de paiement.

 

Les vendeurs en ligne ont également remarqué que les internautes de la génération Z on deux plus susceptibles d’effectuer un achat via sur leur smartphone par rapport à la génération Y, ils ont donc optimisé leur application pour les adapter à un l’état d’esprit des jeunes acheteurs.

Les nouveaux outils UI/ UX avancés

Il existe plusieurs nouveaux outils UI /UX intéressant. Par exemple, la plateforme Finity, une boîte à outils facile à utiliser et fonctionnant sur la blockchain Polygon qui aide les équipes DeFi à créer des expériences utilisateurs UI /UX satisfaisantes.

Spécifiquement adapté aux développeurs de Blockchain, Finity fournit tous les outils nécessaires pour rendre les applications Web 3.0 fonctionnelles. C’est un excellent outil offrant la liberté d’inventer de nouvelles approches uniques au Web 3.0.

 

Avec Finity, les développeurs peuvent facilement personnaliser les styles et les symboles en ajoutant leurs propres éléments et en redimensionnant leurs designs pour créer leur propre interface utilisateur.  Grâce à cet outil, ils peuvent obtenir :

  • Des icônes
  • Des symboles
  • Des typographies
  • Des symboles 
  • Des dégradés de couleurs
  • Des modèles pour écran 
  • Des boutons
  • Des imageries

 

La mise en page de Finity est idéale pour les designers expérimentés et pour les nouveaux venus dans le domaine. La bibliothèque visuelle permet aux designers UI /UX de choisir des éléments individuels tout en leur donnant la possibilité des les combiner avec des autres.

Le grand avantage de Finity, c’est qu’il s’agit d’un open-source. Autrement dit, la plateforme est entièrement gratuite et cela va de pair avec l’esprit du web 3.0.

3 principes à prendre en considération lors de la conception pour Web 3.0

Les designers doivent s’assurer que les utilisateurs ne se contentent pas de visiter le site web mais ils restent. C’est pourquoi, ils doivent appliquer ces 3 principes lors de la conception pour le Web 3.0.

 

Se mettre à la place d’utilisateur

Dans la construction du web 3.0, il faut penser à l’utilisateur lors de la conception. La majorité des plateformes sont construites par des développeurs. Donc, l’expérience utilisateur n’a pas eu une place importante car les développeurs se sont davantage concentrés sur l’expérimentation des aspects techniques. Autrement dit, ils ont construit les bases et maintenant c’est le tour des designers. 

 

Les concepteurs doivent rendre le Web 3.0 accessible et utilisable pour tous les internautes. Pour ce faire, ils doivent comprendre la logique des visiteurs et savoir quel type de produits Web 2.0 ils utilisent fréquemment. Par exemple les médias sociaux, les applications bancaires etc. Par la suite, les designers doivent comprendre comment les expériences peuvent être traduites dans leur propre produit Web 3.0 pour qu’il soit familier.

 

Les designers peuvent choisir des couleurs et des typographies pour les interfaces qui imitent ce qui fonctionne dans le Web 2.0. Par exemple au lieu de demander à vos visiteurs de connecter leur portefeuille cryptographique pour se connecter, les plateformes peuvent fournir plusieurs options de connexion :

  • Se connecter avec une adresse mail
  • Se connecter avec un portefeuille

 

De plus, il est important de laisser une copie qui explique ce qu’est un portefeuille, portefeuille ou en anglais un Wallet est un procédé de stockage de crypto-monnaies. 

Concevoir pour la confiance

Un autre principe fondamental lors de la conception pour le Web .30 est : la confiance.

C’est un principe de base. Les produits Web 3.0 doivent être clairs sur les mesures de sécurité prises et la manière dont les transactions seront effectuées. Il faut garantir la transparence dès le début, en guidant les utilisateurs tout au long du parcours lors de l’utilisation d’un produit Web 3.0. C’est pourquoi, il faut proposer des

  • Des instructions : suivant le parcours étape par étape
  • Des rappels
  • Des alertes lors de l’exécution d’une transaction ou d’une action qui ne peut pas être annulée.

 

Les internautes sont presque tous nouveaux dans la blockchain, la compréhension et la confiance sont très importantes. Les clients doivent s’assurer que les produits sont fiables et dignes de confiance. La société multinationale IBM International Business Machines Corporation l’a fait en montrant aux clients des données précises expliquant comment leur technologie de blockchain remplace efficacement la façon dont les choses se font habituellement sur le Web 2.0. Toutefois, les plateformes Web 3.0 doivent faire attention en fournissant seulement les informations nécessaires. Il faut également savoir présenter ces informations dans leur contexte.

Éduquer grâce à la conception Web 3.0

Parfois les acronymes, les mots valises et le verbiage peuvent rendre l’expérience utilisateur assez déroutante. Le jargon technique et les abréviations à l’instar de DeFi, Game Fi et DAO peuvent rendre la compréhension difficile pour les internautes. Un utilisateur qui ne comprend pas ce que cela signifie, finira par être submergé, par conséquent, il abandonne complément. 

 

Au lieu de compliquer les choses, les UX Designers et les UX writers doivent utiliser un langage simple lors de la création des textes. Il est recommandé de diminuer les acronymes et lorsqu’ils utilisent ces acronymes, ils doivent au moins les associer à des textes d’aide pour les définir.

 

Ainsi, les plateformes Web 3.0 seront moins intimidantes et l’utilisateur pourra être éduqué en les consultant. Plus la blockchain devient plus courante, plus l’éducation sera moins nécessaire. Mais, pour ne pas submerger vos visiteurs les explications et les simplifications doivent être fortement présentes tout au long de son expérience.

 

N’oubliez pas que les interactions entre votre client et les copies doivent se dérouler comme une conversation humaine. Il faut prendre en considération non seulement les internautes qui ont des connaissances relatives au Web 3.0 mais également les internautes qui ont moins de connaissances relatives à la technologie.

Comment le Web 3.0 améliore-t-il nos vies ?

Le Web 3.0 a plusieurs avantages 

 

Des expériences d’apps plus riche 

Le Web 3.0 garantit aux applications des expériences plus riches. Par exemple, le service de cartographie Google. Désormais, cette application peut combiner les bases de la recherche de localisation avec des mises à jour du trafic en direct d’où le guidage d’itinéraire. Cette expérience n’était pas possible à l’ère du Web 2.0.

 

Des expériences de navigation personnalisées

Il est vrai que les publicités deviennent parfois ennuyeuses, mais les internautes ne peuvent pas nier la commodité de cliquer rapidement sur des offres spéciales pour des choses dont ils ont vraiment besoin. Grâce à la conception Web 3.0, les sites web et les applications peuvent se personnaliser automatiquement en s’appuyant sur les besoins des internautes.

 

Une meilleure sécurité des données :

Comme les applications et les plateformes en ligne sont décentralisées, la sécurité et la confidentialité sont renforcées.

Mot de la fin

Le web 3.0 se caractérise par la décentralisation. Ils fonctionnent sur la Blockchain et les bases de données des internautes sont anonymes. C’est un excellent moyen pour renforcer la sécurité des données , garantir des expériences des applications plus dynamiques et offrir aux internautes la possibilité d’avoir des expériences de navigation personnalisées.

 

Le Web 3.0 et l’UX sont indissociables. Une conception pour le web 3.0 réussie nécessite de l’empathie puisqu’il faut prendre en considération les attentes de l’utilisateur. Elle doit également gagner la confiance des clients en protégeant ses données. Sans oublier, l’importance de  la simplification des contenus pour attirer leurs attentions.

 

Meta title : Informations utiles relatives au Web 3 et à l’expérience utilisateur UX

 

Meta description : le web 3 se base sur la décentralisation. Les plateformes sont sécurisées et les utilisateurs sont propriétaires des données. UX est utile pour réussir cette technologie.

Un projet ?

Vous avez un projet et vous souhaitez en parler ?
0 articles | 0
Commander
Prix TTC