L’UX Designer _ le créateur de l’expérience utilisateur
22/03/2021

L’UX Designer : le créateur de l’expérience utilisateur

LUX design pour User eXperience design consiste à améliorer l’efficience d’une plateforme digitale ou d’un produit en prévoyant les comportements des utilisateurs. C’est le fait de prévoir les besoins de l’utilisateur afin de rendre son expérience agréable et satisfaisante. 

Le métier d’UX Designer permet aux entreprises de concevoir de nouveaux services ou d’améliorer des services existants à travers une approche centrée sur l’expérience utilisateur.

Le rôle majeur d’un UX designer est d’optimiser l’interaction globale des utilisateurs avec une marque, ses plateformes et les services qu’elle propose.
Il s’assure en cela de l’ergonomie de l’interface, de son utilisabilité, et de la qualité de l’expérience utilisateur dans sa totalité.  

UX Design : qu’est ce que c’est ?

L’UX design (pour design d’expérience utilisateur en français) est le processus de conception de produits utiles, faciles et agréables à utiliser. 

 

Prenant racine dans le design d’expérience, il s’agit d’améliorer l’expérience des utilisateurs qui interagissent avec votre produit (numérique ou physique). 

 

Cette discipline issue des sciences humaines, transcende l’aspect visuel et visible du design traditionnel afin d’y apporter une nouvelle dimension : l’ergonomie.
L’UX Design a pour but d’optimiser et de garantir une bonne expérience utilisateur. Il se met alors en corrélation étroite avec toute stratégie d’entreprise qui se veut user-centric. Ainsi, l’UX design priorise les attentes et besoins des clients dès l’étape de la conceptualisation du projet.   

Le design d’expérience à travers l’éveil des sens :

L’économie telle qu’on la connaît aujourd’hui ne s’articule plus autour des produits/services qu’on vend mais autour des expériences qu’on offre. En cela, l’UX design arbore des techniques sensorielles. L’UX va alors chercher à atteindre l’utilisateur en sollicitant le maximum de ses sens.

Dans cette optique, le leitmotiv de l’UX design peut se résumer en trois mots « Look, Feel, Usability » :

  • Look (pour apparence) est l’aspect visuel du User eXperience. Cet aspect transmet l’image de marque de l’entreprise, son identité visuelle et comment elle est perçue par l’utilisateur.
  • Feel (pour sentiment) désigne l’ensemble des interactions et des ressentis que la marque inspire aux utilisateurs. Le Feel traduit notamment les états d’esprit et les réactions de l’utilisateur. 
  • Usability (pour utilisabilité) traduit l’ergonomie de l’interface. Il décrit la facilité d’utilisation et l’organigramme de présentation de ses fonctionnalités.

UX/UI design : tellement complémentaires, tellement différents

D’un autre côté, l’UX design va de pair avec l’UI design pour User Interface design (design d’interface utilisateur en français). A tort, les deux spécialités sont souvent amalgamées. Si l’UX design consiste à penser et à organiser les éléments d’une interface digitale, l’UI design va s’occuper de l’esthétique  en s’occupant de l’identité visuelle et design graphique de l’interface. 

En effet, l’UI design réfère aux agencements de l’interface. En d’autres termes, c’est le design de toutes les structures et composants de l’interface. 

C’est la combinaison des deux qui permet de simplifier les systèmes informatiques pour les utilisateurs. 

Les motivations de l’UX designer :

L’UX designer est le concepteur de l’expérience produit. Il est responsable d’améliorer l’expérience des différents utilisateurs susceptibles d’entrer en interaction avec le produit. Il va donc sans dire qu’il intervient sur la création du produit du début à la fin en collaborant avec les différents services.

Pour un UX Designer, l’objectif est d’augmenter la satisfaction des utilisateurs en optimisant le produit et le service sur ses différents aspects. Polyvalent et partie prenante du projet, l’UX Designer ne perd jamais de vue la satisfaction utilisateurs. 

 

Il a pour rôle de comprendre, d’étudier et d’analyser le comportement des utilisateurs pour les intégrer et les adapter à la vision de la marque. Pour s’en assurer, il multiplie les tests spécifiques durant tout le processus de la création, allant de la conception jusqu’à la commercialisation. 

Les méthodes de l’UX Designer :

Conscient que chaque utilisateur est différent et unique, l’UX designer use d’une panoplie de méthodes lui permettant de profiler au mieux les utilisateurs afin d’anticiper leurs attentes ou définir les axes d’améliorations. 

 

Parmi les méthodes les plus répandues en UX design figurent l’outil de personas, de parcours utilisateur (Customer Journey map, service Blueprint), de la Carte d’empathie, des mock-ups, des wireframes... etc.

Les enjeux de l’UX design

L’UX Designer entre plus-value et satisfaction utilisateur :

Si le premier levier de l’UX design est la conception d’une expérience utilisateur agréable, le second levier, d’autant plus important, est l’apport d’une valeur ajoutée à votre marque.
En effet, il est primordial de se démarquer d’une concurrence qui offre le même produit ou service que le vôtre. 

 

Compte tenu de l’abondance de l’offre et de la multitude de produits et services s’offrant aux consommateurs, l’un des enjeux majeurs de l’UX design est de s’assurer que les prospects puissent trouver de la valeur dans ce que vous offrez.

 

Cette approche d’optimisation de l’expérience utilisateur est à même de transformer un produit parmi tant d’autres en un modèle de réussite sur le marché. 

Les objectifs business au cœur du travail de l’UX Designer :

Il est vrai en UX design que la réflexion de l’expérience est axée sur l’utilisateur. Pourtant l’UX designer ne doit pas perdre de vue les objectifs business.
L’UX designer doit délimiter les profils utilisateurs de façon pertinente. Ensuite, il doit déterminer précisément leurs besoins, leurs attentes et leurs frustrations à travers les outils adéquats. En deuxième lieu, il participe à atteindre les objectifs business de l’entreprise rapidement et aux moindres coûts. L’UX designer se verra jongler avec les techniques d’UX Research pour atteindre ses deux objectifs antagonistes mais complémentaires. D’ailleurs, même si l’UX Researcher et l’UX Designer sont deux métiers distincts, ce dernier doit quand même maîtriser les principales méthodologies utilisées par le premier.
La pertinence, la précision et l’innovation sont maître-mots pour un UX designer. Tel un équilibriste, il cherche à penser une offre adaptée à la fois aux besoins utilisateurs et aux besoins business.

Les méthodes majeures de l’UX design

Recherche, idéation et collaboration…

Pour un UX designer la première et majeure étape est la phase de recherche. Il lui est important alors de bien contextualiser le projet, mais aussi de comprendre les utilisateurs, leurs besoins spécifiques et leurs modèles mentaux par le biais d’investigations, de tests utilisateurs, d’interviews ou tout autre méthode en étroite collaboration avec l’UX Researcher.

 

La deuxième étape est la phase d’idéation qui consiste à identifier les problématiques et y apporter les solutions adéquates. 

 

L’animation d’ateliers, le brainstorming et la collaboration avec les différents services forment aussi une étape importante pour l’émergence et la hiérarchisation des idées.
L’UX designer se retrouve à bien des égards le médiateur entre les différentes parties prenantes du projet dans une démarche collaborative et inclusive. 

Prototypage et tests utilisateurs

En se basant sur les données générées lors des premières étapes, l’UX designer va alors pouvoir se concentrer sur la conception et le prototypage d’idées de façon simplifiées. Ces idées sont à exécuter et tester de fil en aiguille durant les différentes phases d’évolution de la conception. L’UX designer se base notamment sur les résultats des tests et des feedbacks utilisateurs pour déterminer les améliorations à apporter.

En somme…

L’UX Designer est en mesure de recourir à des méthodes diverses et variées pour mener à bien ses projets. Dans une liste non exhaustive on peut citer l’ethnographie, les études utilisateur (UX Research), personae, l’idéation, les ateliers de co-conception, le zoning, le wireframe low-fidelity, prototype high-fidelity, le maquettage, les tests utilisateur, parcours utilisateurs, mapping d’expérience, tests d’usabilité, etc ;

Les missions de l’UX designer

L’UX designer a pour missions de travailler avec les différents services afin de diffuser et d’appliquer les bonnes pratiques centrées utilisateurs. Dans le cadre d’un projet digital, il participe à développer des applications web et mobiles toujours plus intuitives et plus fluides.

 

L’UX designer va œuvrer à limiter les rebonds des utilisateurs naviguant l’interface. Pour cela, il va améliorer sa pertinence et optimiser le design de l’expérience. 

 

Le designer UX est aussi responsable de l’architecture de l’information, élément clé en UX. En effet, l’UX designer est à même de classer et d’agencer les informations par ordre de priorité.

Le rôle est de tenter d’anticiper les interrogations des utilisateurs, de fluidifier leur navigation pour enfin augmenter leur satisfaction. 



Pour récapituler, l’UX designer a pour missions de :

  • Comprendre et cerner les profils des utilisateurs
  • Dégager les attentes des utilisateurs
  • Relever les problématiques pertinentes
  • Apporter des solutions adéquates et créatives aux problèmes détectés
  • Etudier et collaborer la faisabilité des améliorations 
  • Assurer un storytelling émouvant 
  • Adapter le projet à l’image de la marque
  • Conceptualiser et prototyper les idées
  • Mesurer l’efficacité UX
  • Suivre les feedbacks utilisateurs.

Compétences et qualités de l’UX Designer :

En réalité, il n’existe pas de parcours type ou de profil idéal pour être UX designer, et n’importe qui peut se convertir à l’UX design si intéressé. Toutefois, faire des études en design informatique ou en design facilite le parcours. 

Ces disciplines simplifient l’assimilation du système du design et ses divers champs d’actions dans le monde réel. 

En dehors des études à suivre, le métier d’UX designer requiert une multitude de connaissances techniques et de compétences informatiques en adéquation avec des compétences douces connues sous le terme soft-skills. 

Les profils de l’UX designer les plus prisés sont ceux qui témoignent de diverses aptitudes transversales et pluridisciplinaires. 

Quelques-unes des compétences et qualités d’un bon UX designer sont : 

  • Les compétences techniques :
    La connaissance des spécificités techniques des différents supports mobiles, une forte culture web, une veille continue des nouvelles tendances, une connaissance en gestion de projets etc…  
  • Des compétences informatiques :
    La maîtrise d’outils de PAO comme Photoshop, InDesign ou Illustrator, une connaissance en HTML responsive design, CSS ou tout autre… 
  • Des compétences douces :
    Être créatif et innovant, apprécier le travail en équipe, avoir un bon sens de l’écoute et de l’analyse, s’intéresser de près à la sociologie, à la psychologie, à l’étude de comportements…

Le métier d’UX designer : perspectives et débouchées

Une prise de conscience de l’importance du design de service au sein des entreprises a permis au métier de l’UX designer de connaître une forte expansion. La demande ne risque pas de s’atténuer sur la décennie à venir !

Tous les indices laissent entrevoir une croissance réelle des offres d’emploi dans le domaine de l’UX design. Les perspectives d’embauche ne se limitent plus aux agences de design uniquement. 

 

L’UX designer pourra ainsi évoluer au sein d’agences de conseil par le design, au sein des équipes internes en entreprise ou au sein d’équipes de recherche sur l’innovation dans des multinationales. En deuxième temps, l’UX designer peut considérer l’option du Freelance en se mettant à son propre compte. 

 

La satisfaction client étant recherchée par toute marque, l’UX design est le métier d’avenir dans toute sa splendeur. Le business à l’ère du digital passe impérativement par une expérience client optimale. De ce fait, le métier d’UX designer s’impose naturellement.   

Rémunération

La rémunération d’un UX designer varie selon le profil. Cependant, on peut estimer que le salaire à l’embauche se situe entre 35 000€ et 40 000€ annuel.

Pour un UX designer senior, le salaire peut atteindre les 80 000€ annuel.

Conclusion

Avec pour rôle clé de concevoir des interfaces ergonomiques, plaisantes et efficaces pour l’utilisateur, l’UX design est intrinsèque au succès de la marque.
L’UX designer est l’un des nouveaux métiers phares de notre époque ; Et l’accélération de la transition digitale des entreprises a accentué la demande sur ces profils.

 

Ces designers sont dotés d’une grande habileté avec le monde du digital, en plus d’un éventail de compétences spécifiques au métier. Ils sont empathiques, à l’écoute, constamment à la rencontre des utilisateurs.
L’UX designer n’est pas rebuté par la diversité des projets, il s’appuie considérablement sur sa créativité, son ingéniosité et son intérêt pour la collaboration. 

 

Pour toute marque en perpétuelle quête de la conception optimale, l’UX design est de mise.

Lire aussi :

Un projet ?

Vous avez un projet et vous souhaitez en parler ?
0 articles | 0
Commander
Prix TTC et livraison offerte