Méthode Attrakdiff
17/02/2021

Méthode Attrakdiff

L’AttrakDiff représente une échelle d’évaluation UX qui emploie plusieurs critères pour analyser de nombreux aspects de l’expérience utilisateur, tels que l’attractivité, l’utilisabilité, la désirabilité, l’ergonomie et l’accessibilité.

Le système d’évaluation UX AttrakDiff est une technique holistique qui permet de réaliser une analyse complète de l’UX en utilisant un seul questionnaire. Cette enquête évalue la qualité de l’expérience utilisateur sur la base de deux grandes dimensions : pragmatique et hédonique. 

Cette échelle d’utilisabilité est simple et rapide à mettre en place. De plus, elle est polyvalente, car elle peut être appliquée sur plusieurs types de produits ou services.

Aperçu sur le principe de l’AttrakDiff

L’AttrakDiff est un questionnaire standardisé, élaboré par le professeur Marc Hassenzahl et ses collaborateurs Burmester et Koller en 2003. Il a été tout d’abord énoncé en Allemand, par la suite, il a été traduit en Français par la chercheuse en psychologie et UX design Carine Lallemand et ses collègues en 2015.

 

Les qualités hédoniques et pragmatiques issues du modèle théorique de Hassenzahl disposent d’une dimension affective qui influence la perception de l’utilisateur des qualités affectives du produit. Ces perceptions subjectives sont à la source des réactions émotionnelles exprimées par l’utilisateur et des jugements évaluatifs du produit.

 

Cette échelle d’utilisabilité est actuellement utilisée par la société allemande User Interface Design GmbH, qui permet d’effectuer ce questionnaire gratuitement sur son site.

 

L’AttrakDiff analyse la qualité des interactions entre l’utilisateur et le système, dans une dimension plus large. Notamment, cette méthode évalue ses interactions selon différentes perspectives, telles que :

 

  • Son ressenti, ses perceptions et ses pensées.
  • Le contexte d’utilisation du dispositif interactif.

 

Cette échelle d’utilisabilité est une technique pratique et flexible, qui permet d’effectuer 3 types d’évaluation UX :

  •  
  • Evaluation unique : cette méthode débouche sur un score unique de l’analyse UX d’un dispositif interactif.
  • Comparaison produit A – produit B : elle offre une analyse comparative de l’UX entre deux produits.
  • Comparaison avant/après : elle analyse l’UX du produit avant et après l’application de certaines optimisations.

Les échelles de l'AttrakDiff

Le questionnaire AttrakDiff est une échelle standardisée selon des règles scientifiquement validées. Elle contient 28 éléments étalés sur 4 échelles :  

  • Échelle de qualité pragmatique : elle évalue l’utilisabilité du produit et à quel point il est facile pour l’utilisateur d’atteindre son objectif. Cette échelle mesure la capacité du système à aider l’utilisateur à réaliser ses tâches (do-goals). Notamment, elle s’intéresse aux critères d’efficacité, de flexibilité, de clarté, etc.
  • Échelle de Qualité Hédonique (stimulation) : elle se focalise sur l’utilisateur (be-goals). Cette qualité décrit à quel niveau le produit stimule l’utilisateur, à travers ses fonctionnalités et sa valeur ajoutée. Donc, un produit stimulant est un produit créatif, captivant, original, conventionnel, etc.
  • Échelle de Qualité Hédonique (identité) : à l’instar de l’échelle précédente, cette qualité s’intéresse aussi à la stimulation du plaisir de l’utilisateur. En sus, elle définit à quel niveau le produit s’aligne à l’identité de l’utilisateur. Cela sous-entend que le produit est adapté aux besoins de ce dernier et est parfaitement conçu pour lui.

Échelle d’attractivité globale : Elle apporte une vision globale de l’attractivité du produit, tout en se basant sur les qualités pragmatiques et hédoniques.

Passation du questionnaire

Le questionnaire d’évaluation AttrakDiff est un outil de mesure flexible qui peut s’effectuer en présentiel ou en ligne. Sa durée est généralement courte, de 2 à 5 minutes. De plus, cette analyse peut être condensée en 10 éléments seulement.

 

La passation s’effectue par le biais de 28 items différenciateurs sémantiques, répartis sur 7 points, sous la forme de paires de mots contrastés. L’intervalle de choix entre les 2 mots n’est pas gradué et il permet de définir l’intensité des alternatives qui les séparent.

 

La passation de chaque item suit un ordre défini, qui ne doit pas être modifié, afin d’éviter de biaiser les résultats. Pour une passation en ligne, il est recommandé de répartir les 28 éléments sur un groupe de 9 ou 10 items. Cela permet de faciliter et de simplifier l’opération.

 

L’utilisateur doit répondre d’une manière spontanée au questionnaire et choisir la valeur qu’il juge qu’elle décrit plus fidèlement le fonctionnement du système. 

 

Scoring du questionnaire

Dans le but d’assurer une meilleure performance de calcul du score de l’AttrakDiff, il faut tout d’abord inverser le score de quelques items. Ensuite, il faut calculer les moyennes et les écarts-type pour chaque échelle. L’écart type permet d’analyser la dispersion des valeurs moyennes et d’évaluer leur divergence ou convergence du score moyen.

 

Ensuite, il faut choisir le niveau de confiance souhaité. Idéalement, il faut choisir un intervalle entre 90 % et 95 %.

 

Après, il faut calculer la marge d’erreur qui est établie à partir de la valeur critique (elle se trouve dans le tableau des Z scores), l’écart type et la taille de l’échantillon des utilisateurs. Voici la formule :

 

Marge d’erreur = Valeur critique * écart type / racine carrée de la taille de l’échantillon.

 

L’intervalle de confiance aide à mesurer le choix d’un échantillon d’utilisateurs entre deux produits différents. Par exemple, pour une moyenne de 60% des utilisateurs, un niveau de confiance de 90 % et une marge d’erreur de 2, l’intervalle de confiance stipule une probabilité de 90 % que 58 % (60-2) à 62 % (60+2) de la population ciblée juge que le produit est orienté tâche.

TUTORIEL : Analyse automatisée de l'AttrakDiff

La représentation des résultats de l'AttrakDiff

Résultats méthode Attrakdiff

Diagramme des valeurs moyennes

Diagramme des valeurs moyennes

Ce diagramme représente les valeurs moyennes des différentes échelles évaluées, selon un graphique composé de 2 axes :

  • Un axe horizontal pour les échelles de qualité.
  • Un axe vertical pour les valeurs moyennes.

Les valeurs illustrées dans le diagramme peuvent être interprétées comme suit :

  • Les valeurs entre 0 et 1 (zone neutre) : elles représentent des valeurs positives standards. Elles signifient que le produit satisfait le minimum requis par l’utilisateur. Cela n’empêche d’y apporter quelques optimisations afin d’assurer une excellente expérience utilisateur.
  • Les valeurs positives de 1 à 3 indiquent que le produit assure des fonctionnalités satisfaisantes qui procurent l’approbation de l’utilisateur.
  • Les valeurs négatives de -1 à -3 déclarent qu’il faut passer en revue les fonctionnalités du système qui génèrent l’insatisfaction de l’usager et anéantissent son UX.

Graphique des paires de mots

AttrakDiff - Graphique des paires de mots

Le graphique de paires de mots est une représentation très détaillée, permettant de repérer les gaps entre les objectifs de la marque et le ressenti des utilisateurs. 

 

Ce diagramme expose, à l’aide d’un continuum, les valeurs moyennes de chaque paire de mots, appartenant à une échelle donnée.

 

Le continuum contient au milieu un axe qui correspond à la valeur neutre 0. Les valeurs négatives, situées avant cet axe, indiquent que les qualités correspondantes ne sont pas remplies par le produit. Autrement, ces valeurs renvoient sur les aspects frustrants du produit qui évoquent l’insatisfaction de l’usager. Ces points doivent être améliorés pour pouvoir construire une bonne expérience utilisateur.

 

Par contre, les valeurs positives indiquent que le produit satisfait relativement les qualités en question et stimule par conséquent la satisfaction de l’usager.   

Portfolio des résultats

AttrakDiff - Portfolio des résultats

Ce schéma est représenté selon deux axes :

  • l’axe horizontal pour les valeurs moyennes de l’échelle pragmatique.
  • L’axe vertical pour les valeurs moyennes de l’échelle hédonique.

 

Ce graphique définit un ensemble de zones qui décrivent l’orientation du produit. Ainsi, le score AttrakDiff peut être situé sur l’une de ces zones :

  • Zone neutre : elle correspond à l’intersection des centres des deux axes.
  • Zone superflue : elle désigne l’intersection des valeurs négatives des deux axes.
  • Zone trop orientée vers le soi : elle résulte de l’intersection entre les valeurs négatives de l’échelle pragmatique et les valeurs positives de l’échelle hédonique.
  • Zone orientée vers le soi : elle correspond à l’intersection des valeurs proches de 0 sur l’axe des qualités pragmatiques et les valeurs positives de l’axe hédonique.
  • Zone désirée : elle résulte de l’intersection entre les valeurs positives des 2 axes.
  • Zone orientée tâche : elle définit l’intersection des valeurs proches du centre de l’axe des qualités hédoniques et les valeurs positives de l’axe des qualités pragmatiques.
  • Zone trop orientée tâche : elle se rapporte à l’intersection des valeurs négatives de l’axe des qualités hédoniques et les valeurs positives de l’axe des qualités pragmatiques.

 

Le score AttrakDiff est entouré d’un rectangle qui désigne l’intervalle de confiance du résultat. Plus ce rectangle est élargi, plus il existe une grande variété dans les évaluations des utilisateurs. Dans ce cas, il sera plus difficile de positionner le produit dans une zone déterminée.

 

Dans le cas contraire, plus le rectangle de confiance est rétréci, plus les réponses sont homogènes. De ce fait, la classification du produit sera plus facile. 

Conclusion

L’AttrakDiff est une méthode de mesure de l’utilisabilité d’un système interactif qui se base exclusivement sur la perception de l’utilisateur. 

 

Cette échelle d’utilisabilité est validée scientifiquement, ce qui signifie qu’elle aboutit à des résultats fiables qui reposent sur des critères parfaitement testés. 

La représentation graphique des résultats obtenus facilite leur interprétation et aide l’équipe prenante à formuler des recommandations pertinentes concernant les optimisations à appliquer. 

 

L’AttrakDiff est parmi les méthodes quantitatives qui viennent compléter les méthodes qualitatives, à l’exemple des tests utilisateurs et des études ethnographiques.

En savoir plus

Vous souhaitez en savoir plus sur la méthode AttrakDiff ?
0 articles | 0
Commander
Prix TTC et livraison offerte